News Assurances Pro

Accueil Tags Télémédecine

Tag: télémédecine

Téléconsultation : les services des complémentaires hors du champ du remboursement ?

Les services de téléconsultation proposés par les organismes complémentaires ne devraient pas bénéficier d'un remboursement de l'Assurance maladie, selon Nicolas Revel, directeur général de la CNAM, interrogé par Le Monde.

Télémédecine: Axa étoffe son offre en France

L'assureur français va proposer de nouveaux services de télémédecine en 2018, notamment des "télécabines" de consultation médicale dans les entreprises, a indiqué jeudi le PDG d'Axa France, Jacques de Peretti.

Agnès Buzyn : les priorités de la stratégie nationale de santé

La Stratégie nationale de santé pour la période 2018-2022 a été adoptée par le gouvernement, après une concertation publique menée en novembre. Le reste à charge zéro en optique médicale, audioprothèses et prothèses dentaires figure parmi les objectifs fixés, dans le cadre de l'axe prioritaire « lutter contre les égalités sociales et territoriales d'accès à la santé ».

Agnès Buzyn : « On n’est pas là pour offrir des lunettes Chanel...

La ministre des Solidarités et de la Santé a précisé le périmètre et le calendrier du projet de reste à charge zéro en soins optiques, dentaires et auditifs, lors d'une rencontre organisée par l'AJIS (Association de journalistes de la protection sociale). Un « panier de soins nécessaires » en dentaire devrait être adopté courant 2018.

Télémédecine : Le groupe Vyv rachète MesDocteurs

Le groupe Vyv annonce avoir pris une participation majoritaire de la société de télémédecine MesDocteurs, spécialiste en téléconseil et téléconsultation médicale. Avec cette acquisition, Vyv se dote d'une filiale en matière de santé à distance.

PLFSS 2018 : ce qu’en pense le secteur de l’assurance

Hormis la hausse du forfait hospitalier, le PLFSS 2018 n'évoque pas l'objectif de parvenir à un reste à charge zéro en optique, dentaire et audio. L'impact financier pour les complémentaire reste donc limité pour le secteur. Plusieurs experts réagissent sur les principales mesures du projet de loi.

Téléconsultation : Mondial Assistance lancera un service en France

L'Agence Régionale de Santé (ARS) d'Île de France a donné son accord à Mondial Assistance pour lancer un service de téléconsultation en France qui devrait démarrer début 2018.

Santé : les transformations attendues par les acteurs économiques

Les acteurs économiques et institutionnels du système de santé sont en attente de changements profonds pour plus d'efficacité et de simplification. L'accès aux données de santé et les politiques de prévention sont des demandes fortes, tandis que le zéro reste à charge ou les "contrats types" ne rencontrent pas de consensus, selon une enquête d'opinion menée par Harris Interactive pour Opusline.

Données de santé : fin de l’autorisation préalable pour la...

Dans le cadre du règlement européen sur la protection des données, la CNIL annonce que les traitements tels que les dossiers médicaux partagés, les dispositifs de télémédecine ou d’éducation thérapeutique ne font dorénavant plus l’objet de demandes d’autorisation.

Assurance santé : Axa France se lance dans la téléconsultation

CARTE INTERACTIVE - Axa France propose l'accès à à distance des médecins généralistes pour une consultation médicale dans ses contrats d'assurance santé. La téléconsultation est officiellement autorisée en France depuis la loi HPST (Hôpitaux, patients, santé, territoires) de 2009. Son principe est simple. "Elle permet d'établir, (à distance, ndlr), un diagnostic d'assurer, pour un patient à risque, un suivi à visée préventive ou un suivi post-thérapeutique, de requérir un avis spécialisé, de préparer une décision thérapeutique, de prescrire des produits, de prescrire ou de réaliser des prestations ou des actes, ou d'effectuer une surveillance de l'état des patients", précise l'article L6316-1 du code de la santé publique. Axa se lance donc dans la téléconsultation comme services dans ses contrats santé, "parce que dans certaines situations il n’est pas toujours possible de joindre son médecin traitant", indique Didier Weckner, directeur général d'Axa France en charge des assurances collectives et de la santé dans un communiqué. Concrètement, il est possible d'appeler les médecins généralistes salariés d'Axa Assistance 24h/24, 7j/7 pour obtenir un diagnostic et le cas échéant transmettre une ordonnance au pharmacien choisi par l'assuré. Un compte-rendu de la consultation peut-être transmise au médecin traitant du patient, et en cas de situation d'urgence, l'assuré est envoyé vers les services adéquates. Axa précise que ce service "ne se substitue ni au médecin traitant, ni aux urgences, ni à une consultation spécialisée, notamment psychologique, ni aux consultations nécessitant un examen clinique ou des examens complémentaires spécialisés. Aucun arrêt de travail, certificat médical ou renouvellement d’ordonnance ne peut être délivré." La téléconsultation avait été lancée pour combler les déserts médicaux, l'offre médicale se concentrant principalement dans les zones urbaines. Une enquête menée par l'IRDES et la Drees montrait qu'en 2010, l'APL* (Accessibilité potentielle localisée) était de 71 équivalents temps plein (ETP) de médecins généralistes pour 100.000 habitants. Cette moyenne masque pourtant de fortes disparités. Ainsi sur les 37.623 communes ou zones géographiques étudiées, 581 n'avaient aucun ETP.