Séisme en Italie : 108M d’euros de pertes assurées

Le tremblement de terre qui a secoué l’Italie centrale il y a tout juste un an (24 août 2016) aurait provoqué 108M d’euros de dommages assurés, selon l’agence internationale Perils qui analyse les risques et les catastrophes.

Le 24 août 2016, un tremblement de magnitude 6 dans l’échelle de Richter secouait la région de l’Ombrie, dans le centre de l’Italie, et provoquait 290 morts. L’estimation initiale des dommages causés par le séisme a été revue à la hausse aujourd’hui. La note grimperait à 108M d’euros pour les assureurs, au lieu des 66M d’€ initialement estimés par Perils.

EQ-Central-Italy-24-Aug-2016-PERILS-Loss-FootprintDans son rapport final, Perils a pris en compte les données collectées par différentes sociétés d’assurance impliquées dans la catastrophe. A cause du faible taux de pénétration d’assurance dans cette région de l’Italie, les pertes assurées ne représentent que 1,5% du total des pertes économiques. Pour cette catastrophe, les pertes économiques atteignent 7,1Mds d’euros, selon le service de protection civile italien.

A titre de comparaison, Perils cite le tremblement de terre de 2012 dans la région Emilia-Romagna, dans lequel les pertes assurées (1,24Mds d’€) ont représenté 9,3% des pertes économiques (13,3Mds d’€), ce qui reflète des taux de pénétration d’assurance très variables au travers de l’Italie.