Santé : 59% des médecins généralistes de secteur 2 ont adhéré à l’Optam

Depuis le début de l’année, 11.829 médecins ont adhéré à un dispositif visant à stabiliser les dépassements d’honoraires, soit l’Optam soit l’Optam-co, selon un bilan dressé par l’Assurance Maladie le 11 juillet dernier. La part de médecins généralistes de secteur 2 ayant souscrit au dispositif atteint 59%, alors que la part des spécialistes ne représente que 29%.

Depuis le 1er janvier, le contrat d’accès aux soins (CAS) est remplacé par deux options tarifaires, l’Optam pour les médecins généralistes et l’Optam-co pour les spécialistes en chirurgie et obstétrique. Le médecin souscripteur d’une de ces options s’engage à respecter un taux moyen de dépassement d’honoraires et un taux moyen d’activité facturée sans dépassement. Les organismes complémentaires sont également concernés car les consultations des médecins adhérents à l’Optam ou à l’Optam-Co sont remboursées au minimum 20% de plus que celles des médecins non signataires.

Selon l’Assurance Maladie, 11.829 médecins ont adhéré à l’un ou l’autre de ces dispositifs depuis le début de l’année, dont 79% des spécialistes et 21% des médecins généralistes. 80% d’entre eux ont souscrit à l’Optam et 20% à l’Optam-co. Parmi les signataires, 74% sont de secteur 2.

En ce qui concerne le secteur 2, environ 59% des médecins généralistes éligibles au dispositif ont adopté l’Optam, alors que le nombre de spécialistes signataires ne représente que 29% des médecins éligibles. Parmi ces spécialistes adhérents du secteur 2, environ 71% étaient déjà des adhérents de l’ancien contrat d’accès aux soins (CAS) fin 2016, avant l’entrée en vigueur de l’Optam, alors que 16% sont de nouveaux spécialistes installés entre janvier 2015 et juin 2017.