Résultats T3 2013 : Bénéfice net en baisse de 5% pour Scor

Scor annonce un bénéfice en baisse de 5% pour les 9 premiers mois de l’année, à 302M d’euros.

Le réassureur français Scor a enregistré un bénéfice net de 302M d’euros sur les neuf premiers mois de l’année, en baisse de 5% du fait principalement d’un niveau élevé de catastrophes naturelles, selon un communiqué mercredi.

Scor, qui a finalisé le rachat de Generali US début octobre, revoit également en hausse le profit d’acquisition qui sera inclus dans les comptes du quatrième trimestre. Il estime qu’il devrait dépasser 150M d’euros contre 100M prévus initialement.

Les primes brutes émises sont en hausse de 4,5% à 7,539Mds d’euros, une progression soutenue à la fois par l’activité dommage et responsabilité (+3,7%) et par la réassurance-vie (+5,3%), cette dernière affichant “une croissance à deux chiffres” au Royaume-Uni, en Espagne et en Asie.

En dommage et responsabilité, le ratio combiné (coût d’indemnisation des sinistres et frais généraux rapportés aux primes perçues) a augmenté à 94,1%, contre 93,7% pour la même période de l’année dernière, mais reste en ligne avec les objectifs de 2013.

Sur le seul troisième trimestre 2013, Scor précise que son ratio combiné s’élève à 93,7%, “dans la fourchette de 93-94 % fixée comme objectif du plan” stratégique 2013-2016.

Sur ce trimestre, la charge des catastrophes naturelles a contribué à hauteur de 6,6% au ratio combiné, ce qui comprend le coût des tempêtes de grêle en Allemagne (53M d’euros) et celui des inondations à Toronto (14M d’euros).

Je suis satisfait des bons résultats que nous avons obtenus pour les neuf premiers mois de l’année compte tenu, notamment, de la charge importante des catastrophes naturelles. Ces résultats marquent une première étape encourageante de notre nouveau plan ‘Optimal Dynamics’ “, a commenté le PDG Denis Kessler, cité dans le communiqué.

Paris, 6 novembre 2013 (AFP)