Résultats : Le séisme au Chili et la marée noire pèsent sur les performances des Lloyd’s

Le séisme au Chili et la marée noire dans le golfe du Mexique ont lourdement pesé sur les résultats semestriels des Lloyd’s of London, dont le bénéfice avant impôt a été divisé par deux par rapport à l’année précédente, ont annoncé mardi les Lloyd’s.

Selon un communiqué du marché londonien de l’assurance spécialisée, le bénéfice semestriel avant impôt s’est élevé à 628 millions de livres (environ 740 millions d’euros), contre 1,32 milliard un an plus tôt.

Le premier semestre 2010 a été l’un des plus coûteux de ces dernières années pour les Lloyd’s, a affirmé son président, Lord Levene, en citant dans un communiqué “les pertes” liées au tremblement de terre de février au Chili suivi de la marée noire dans le golfe du Mexique provoquée par l’explosion de la plateforme Deepwater Horizon.

Aucun détail n’a été donné sur les coûts respectifs de ces événements.

Dans un contexte de “catastrophes exceptionnelles” couplées à un environnement économique difficile, Lord Levene a estimé que le bénéfice dégagé au 1er semestre est “une indication claire de la force du marché des Lloyd’s”.

Les Lloyd’s constituent un marché unique au monde, créé en 1688, où entreprises et particuliers voulant s’assurer pour des dommages non couverts par les assureurs traditionnels peuvent souscrire auprès de dizaines d’assureurs spécialisés qui se partagent les risques, en diluant ainsi l’impact.

Le marché, qui appartient à ses membres, n’est pas coté en Bourse.

Londres, 28 septembre 2010 (AFP)