Bourse : Le Lloyd’s pénalisé, Munich Re annonce 22 milliards de dollars de pertes pour le secteur

Le Lloyd’s de Londres, la première bourse mondiale des risques, est dans ses petits souliers. En cause : la série noire de catastrophes survenues lors du premier semestre 2010, lesquels vont grever les résultats des six premiers mois qui seront annoncés le 28 septembre.

Le tremblement de terre au Chili, l’ouragan Xynthia en France ainsi que l’explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon dans la golfe du Mexique ont coûté cher aux “syndicats” d’assurance-réassurance.

A ces difficultés s’ajoute l’effet des incertitudes du marché obligataire sur le rendement du portefeuille d’investissement des opérateurs. Par prudence, les obligations constituent le gros des placements des “syndicats”.
Les inondations qui ont dévasté le Pakistan en août vont également lourdement peser sur les résultats de l’exercice 2010-2011 se terminant en avril.

L’assureur Munich Re estime à 22 milliards de dollars (17,3 milliards d’euros) les pertes du secteur de l’assurance-réassurance lors des six premiers mois de 2010, soit deux fois le niveau normal.