Résultats 2012 : Décollecte nette de 2,2Mds d’euros en assurance-vie pour Generali France

Generali France a souffert d’une chute de la collecte en assurance-vie en 2012 et d’une activité dommage fragile, mais il réussit à dégager des bénéfices en hausse.

Quelques jours après sa maison mère, Generali France a annoncé ses résultats 2012. L’assureur parvient à améliorer son résultat opérationnel de 24,9% à 680M d’euros et accroître ses bénéfices de 57% à 288M d’euros alors qu’il accuse une décollecte nette en assurance-vie de 2,2Mds d’euros et que dans la branche dommages, le résultat opérationnel se contracte de 13,4% à 216M d’euros, la pire performance du groupe par pays.

En Vie et Santé, si l’assurance-vie est en collecte négative comme pour le reste du marché, l’assureur se félicite d’une hausse forte de 57,4% du résultat opérationnel à 464M d’euros grâce “d’une gestion d’actifs performante, d’une bonne rentabilité technique en prévoyance, du pilotage de l’activité d’épargne et d’une meilleure maitrise des coûts.”

En dommages, “la rentabilité technique s’est effondrée ces dernières années”, notait le groupe dans sa présentation globale. Son ratio combiné atteint 98,9%. Le groupe explique la chute du résultat opérationnel par “le moindre niveau de revenus financiers courants (dû à la baisse des taux d’intérêts obligataires) et par le coût des évènements climatiques”. Mais il précise que la branche automobile revient à l’équilibre technique.

Le chiffre d’affaires (primes brutes) atteint 13,8Mds d’euros dont 9,4Mds en assurance-vie. Il reste stable.

Claude Tendil, PDG de Generali France commente : “La très forte progression de nos résultats témoigne de la capacité de Generali France à réagir efficacement à la dégradation du marché de l’assurance en France. Le retournement que nous avons réussi à conduire est le fruit d’une transformation en profondeur de notre modèle d’épargne”.

A noter également : les fonds propres atteignent 4Mds d’euros soit une croissance de 26% (plus haut niveau historique). La marge de solvabilité consolidée s’établit à 211%.