Résultats 2021 : GACM à la fête

Le siège du Crédit Mutuel à Strasbourg
Le siège du Crédit Mutuel à Strasbourg (DR)

En 2021, à l’occasion de son 50ème anniversaire, le Groupe des Assurances du Crédit Mutuel (GACM) affiche des résultats similaires à ceux d’avant-crise. La branche assurance vie enregistre notamment une collecte en unités de compte deux fois supérieure à celle de 2019.

Parmi la pluie de résultats qui s’abat sur le secteur de la bancassurance, le Crédit Mutuel Alliance Fédérale affiche des performances commerciales solides pour l’exercice 2021. Portées par tous les métiers, et notamment son activité assurance, le bancassureur mutualiste – à l’initiative de la suppression de ses questionnaires de santé et des formalités médicales en assurance emprunteur – a affiché un revenu total de 1.950M d’euros sur son activité assurancielle en 2021, contre 1.457M d’euros en 2020. Cette performance se traduit par une croissance de 31,5% sur ce secteur.

Avec 35,6 millions de contrats, l’activité assurance représente aujourd’hui le premier métier de diversification du groupe. En détails, sur un an, les ventes de contrats ont augmenté de près de 10%, et le portefeuille du Groupe des Assurances du Crédit Mutuel (GACM) a affiché une progression de 2,8%.

Croissance de 80% de la collecte en UC

Fin 2021, le chiffre d’affaires assurance s’élevait à 12,1Mds d’euros, un niveau similaire à 2019 qui enregistrait un résultat de 12,2Mds d’euros. Ce rebond a notamment été porté par le succès de l’assurance vie après une année 2020 qui avait enregistré un repli d’environ 30% de la collecte. Finalement, fin décembre 2021, la collecte brute affiche une croissance de 34,1%, pour s’établir à 6,2Mds d’euros. Cette performance a notamment été nourrie par le succès des UC qui affiche une collecte en hausse de plus de 80% en seulement deux ans. Elle représente désormais 42,9%, contre 22,5% en 2019.

Pour les assurances de risque, le chiffre d’affaires s’établit à 5,9Mds d’euros, soit une hausse de 4,5% sur un an. En assurance de bien, la croissance se maintient à près de 5%. « En France, les progressions des branches automobile et habitation, avec une évolution respectivement de 5,0 % et 6,3 %, continuent de surperformer le marché. Le chiffre d’affaires de la multirisque professionnelle augmente, quant à lui, de 21,2 %, sous l’impulsion de la nouvelle offre Multi Pro lancée en septembre 2020 », explique le groupe dans un communiqué.

Pour les branches prévoyance, emprunteurs et santé, le chiffre d’affaires a progressé de 4,4%. « En 2021, le GACM a poursuivi la mise en œuvre du plan stratégique de Crédit Mutuel Alliance Fédérale. Afin d’accélérer le développement sur le marché du professionnel et de l’entreprise, de nouvelles offres ont été déployées en prévoyance collective et à destination des associations. Le GACM a également simplifié la distribution en mettant à la disposition des réseaux un nouvel outil d’avant-vente ainsi que des équipes spécialisées pour assister les chargés d’affaires dans la commercialisation de ses produits », peut-on lire dans un communiqué.

Un résultat net proche de celui d’avant-crise

Le résultat brut d’exploitation de l’activité assurance du groupe s’élève en 2021 à 1.245M d’euros, contre 829M d’euros en 2020, soit une hausse de plus de 50%. De ce fait, son résultat net ressort à 884M d’euros, un niveau proche de celui de 2019 (886M d’euros), soit une hausse de 62% par rapport à 2020. Enfin, Crédit Mutuel Alliance Fédérale a marqué le coup en 2021 en supprimant les formalités médicales lors de l’achat de la résidence principale pour les clients fidèles des réseaux bancaires distributeurs Crédit Mutuel et CIC. Le bancassureur a également annulé surprimes et exclusions liées à l’état de santé des clients fidèles déjà assurés en emprunteurs pour leur résidence principale. Il comptabilise au 1er décembre 2021, 91.000 bénéficiaires d’une augmentation de leur couverture et/ou d’une suppression des surprimes.

Que pensez-vous du sujet ?