Résultats 2018 S1 : Zurich Insurance améliore son résultat d’exploitation

Bâtiment de Zurich Insurance

L’assureur suisse Zurich Insurance, en pleine transformation, a publié un bénéfice net en hausse de 19% pour le premier semestre à 1,8 milliard de dollars (1,5 milliard d’euros) et s’est dit en bonne voie pour atteindre ses objectifs pour 2019.

Le groupe, qui a engagé un grand réalignement de ses activités sous la houlette de Mario Greco, l’ancien patron de l’assureur italien Generali, a vu son bénéfice d’exploitation grimper de 12% sur la période, à 2,4 milliards de dollars, a-t-il indiqué dans un communiqué. “Je suis extrêmement satisfait de nos progrès continus”, a déclaré dans le communiqué Mario Greco, qui avait repris les commandes du groupe suisse en 2016.

“A mi-chemin de notre plan sur trois ans, nous sommes en bonne position pour atteindre tous les objectifs indiqués d’ici fin 2019”, a-t-il ajouté. M. Greco avait lancé en novembre 2016 un vaste programme visant à simplifier la structure du groupe, à réduire les coûts et à mettre l’accent sur des activités plus rentables. Fin juin, le groupe avait déjà réalisé 700 millions d’économies de coûts sur les 1,5 milliard visés.

Sur le semestre, l’assureur s’est notamment renforcé en Amérique latine en rachetant un pan d’activités à l’assureur australien QBE, qui doit lui permettre de doubler ses capacités dans l’assurance dommages en Argentine, ainsi que des activités d’assurance vie auprès d’EuroAmerica au Chili. Le groupe a également renforcé ses activités d’assurance voyage en reprenant 19 prestataires implantés notamment au Brésil, au Chili, en Colombie et au Mexique, qui distribuent des produits d’assurance sous les marques Travel Ace et Universal Assistance.

Ces résultats sur le semestre ont été portés par une amélioration des souscriptions ainsi qu’une baisse des dépenses dans l’assurance dommages, qui ont permis de compenser une hausse des dépenses de restructuration. La base de comparaison était également favorable. Au premier semestre 2017, son résultat opérationnel avait été réduit par une charge de 289 millions de dollars avec la révision au Royaume-Uni du taux Ogden, utilisé pour calculer les indemnisations forfaitaires pour les accidents corporels.

Si le bénéfice net s’est inscrit dans la lignée des attentes des analystes interrogés par l’agence suisse AWP, qui l’escomptait à 1,7 milliard de dollars, le bénéfice d’exploitation a pour sa part dépassé les prévisions, qui le situaient à 2,2 milliards. Zurich Insurance “a publié des résultats satisfaisants pour le premier semestre avec des solides progrès pour le côté non-vie et une bonne progression pour le côté assurance vie”, a réagi Stefan Schuermann, analyste chez Vontobel, dans un commentaire boursier.

Dans le détail, l’assurance dommages a vu son bénéfice opérationnel grimper de 11%, à 1,1 milliard de dollars. L’assurance vie a elle enregistré une hausse de 12% de son bénéfice, à 760 millions, notamment grâce à l’Amérique latine.