Résultats 2017 S1 : Bénéfice net en hausse pour Generali

L’assureur italien Generali a annoncé mercredi avoir vu son bénéfice net progresser de 3,7% au premier semestre, à 1,221 milliard d’euros, un résultat meilleur qu’attendu.

Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice de 1,146 milliard. Le troisième assureur européen a expliqué ce bon chiffre par “une performance positive dans tous les secteurs d’opération”. Le bénéfice opérationnel a lui progressé de 4,1%, à 2,588 milliards d’euros, un chiffre là aussi supérieur aux attentes (2,509 milliards).

Le taux de rentabilité annualisé des capitaux propres (ROE) a atteint 13,6%, alors que le groupe vise un ROE supérieur à 13%. Le ratio économique de solvabilité a augmenté, s’élevant à 207% contre 194% en 2016, alors que les analystes tablaient sur 200%. “Les résultats du premier semestre confirment la solidité de notre business et l’exécution efficace de la transformation industrielle de Generali”, s’est félicité son patron, Philippe Donnet, cité dans le communiqué.

“La réalisation excellente du plan (stratégique) a permis d’atteindre les très bons résultats d’aujourd’hui avec une hausse de 3,7% du bénéfice net, un RoE opérationnel significativement supérieur à notre objectif et une hausse des produits à faible absorption de capital”, a-t-il détaillé. “Nous sommes en train d’atteindre nos objectifs financiers grâce à la détermination et l’engagement avec lesquels nous mettons en oeuvre le plan stratégique qui vise à rendre Generali ‘plus simple et plus intelligent'”, a encore noté M. Donnet.

Generali a souligné que si le contexte macroéconomique et financier s’améliorait, il était encore “caractérisé par des taux d’intérêt bas et une incertitude sur les marchés financiers”. Le groupe entend donc poursuivre “l’exécution disciplinée de son plan stratégique”. Generali entend être le leader de l’assurance de détail en Europe, avec une attention particulière portée au service à la clientèle et une utilisation massive de la technologie.

Il a également pour objectif d’optimiser sa présence sur le plan international, en sortant de 13 à 15 pays. Il a ainsi annoncé le 19 juillet qu’il avait signé un accord pour la cession de ses activités en Colombie et conclu la vente de sa participation dans Aseguradora General au Guatemala.