Résultats 2016 : Bénéfice en hausse pour Zurich Insurance

L’assureur Zurich Insurance, en pleine transformation, a publié jeudi un bénéfice en hausse de 74% pour 2016, à 3,2 milliards de dollars (3 milliards d’euros), porté par sa division d’assurance dommages.

Le bénéfice opérationnel de cette division a bondi de 182% à 2,4 milliards de dollars, grâce à un moindre nombre de sinistres, a indiqué le groupe suisse dans un communiqué. L’année précédente, le groupe avait dû constituer d’importantes réserves pour couvrir entre autres les frais liés aux explosions dans le port chinois de Tianjin.

Fin 2016, le ratio combiné de cette division est revenu à 98,4%, contre 103,6% un an plus tôt. Ce ratio, un indicateur de la rentabilité des assureurs, compare la somme des frais de gestion ainsi que les coûts des sinistres au montant des primes encaissées. Lorsque ce ratio est inférieur à 100, les assureurs se situent en terrain bénéficiaire.

La division d’assurance dommages a également vu ses résultats portés par les mesures prises pour renforcer sa rentabilité et son assise géographique, a précisé le groupe qui a redéployé ses activités depuis que Mario Greco, l’ancien patron de l’assureur italien Generali, a repris les commandes. Zurich Insurance a ainsi choisi de réduire la voilure en Afrique du Sud et au Maroc. Il a par contre renforcé ses activités aux États-Unis avec le rachat en avril de l’assureur américain Rural Community Insurance Services (RCIS), spécialisé dans la couverture des récoltes.

« Nous sommes en bonne voie pour créer une structure plus simple », a déclaré Mario Greco, le directeur général, cité dans le communiqué. Le nouveau patron de Zurich Insurance, qui entend remettre à plat les activités de l’assureur, a pointé que le groupe avait tenu ses objectifs sur le front des économies de coûts, qui ont atteint 300 millions de dollars l’an passé. Zurich Insurance a maintenu le dividende à 17 francs suisses par action, au même niveau que l’année précédente.