Résultats 2010 : Légère hausse du chiffre d’affaires dommages pour Maaf Assurances

La Maaf affiche une légère hausse de 3,4% du chiffre d’affaires de son activité dommages pour l’année 2010. La mutuelle d’assurance reste forte sur son métier de base qu’est l’automobile et sortira une nouvelle offre d’ici le mois de juin.

Maaf Assurances enregistre une année 2010 correcte avec une hausse de 3,4% du chiffre d’affaires des activités non-vie. L’automobile affiche un chiffre d’affaires en hausse de 2,3% à 1,432Md d’euros alors que celui de l’habitation / risques privés croiît de 5,2% à 526M d’euros. Enfin, l’activité professionnels et entreprises voit son chiffre d’affaires en baisse de 1% (à 440M d’euros) pour l’exercice précédent. La branche dommage de l’enseigne représente plus de 60% de son chiffre d’affaire global qui s’établit à 3,915Mds d’euros).

Une activité automobile toujours présente

En automobile, la Maaf a fait le choix de ne pas augmenter ses tarifs (pour la 6e année consécutive) en 2010 et termine l’année avec 100.500 contrats supplémentaires (+2,6% par rapport à 2009). L’enseigne compte 4M de véhicules assurés. « Nos chiffres clés sont conformes aux évolutions stratégiques que nous avions fixées », affirme Etienne Couturier, directeur général de Maaf Assurances. « Nous nous orientons vers plus d’assurance de personnes et moins d’assurance auto, tout en restant fort sur ce segment qui est notre métier de base », ajoute ce dernier, avant de conclure que « pour la 17e année consécutive, nous prenons de parts de marché rentables en automobile » (+2,2%).

La Maaf devrait d’ailleurs sortir une nouvelle offre automobile d’ici le mois de juin, renouvelant ainsi une offre auto qui date de 2002. En 2010 l’enseigne a d’ailleurs lancé l’assurance au kilomètre afin de s’adapter à la demande du client.

L’habitation touchée par les tempêtes du début d’année

Maaf Assurance compte 2,7M de contrats habitation avec 95.900 contrat gagnés en 2010. La mutuelle d’assurances a été impactée à hauteur de 44M d’euro, net des réassurance, à cause des tempêtes Xynthia et des inondations du Var, pour environ 35.000 dossiers traités. En comparaison, les tempêtes de 2009 ( Klaus, Quinten, etc) avait coûter la même choses à l’assureur pour le double de contrats concernés.