Réassurance / Capital : Scor se couvre contre le risque financier lié à une catastrophe naturelle

Le réassureur français Scor a souscrit auprès de la banque suisse UBS un contrat de couverture financière qui lui permettra de disposer de fonds supplémentaires en cas de catastrophe naturelle, a-t-il annoncé vendredi dans un communiqué.

Ce programme, d’un montant de 150 millions d’euros, est valable trois ans.

A partir d’un “certain niveau” de pertes enregistrées par Scor lors d’une catastrophe naturelle, le réassureur pourra émettre des actions pour un montant de 150 millions d’euros maximum, et cette augmentation de capital sera garantie par la banque suisse.

Scor explique que cette couverture lui permet de diversifier ses moyens de protection et ses contreparties, “en offrant une alternative compétitive en terme de coûts aux rétrocessions traditionnelles et aux émissions de titres financiers liés à la réassurance”.

Paris, 10 sept 2010 (AFP)