Rapport de l’Igas : Le réseau Carte Blanche prêt à travailler sur la qualité

Le réseau Carte Blanche Partenaires affirme partager certaines recommandations formulées dans le rapport de l’Igas sur le réseau de soins pour améliorer la qualité des prestations. Le réseau se dit prêt à engager une réelle concertation avec l’ensemble des acteurs.

Le rapport de l’Igas rendu public le 21 septembre 2017 a mis en évidence quelques défaillances et marges de progrès des réseaux de soins. Par exemple, l’Igas a jugé très difficile d’évaluer la qualité des réseaux, faute de référentiels communs. Le rapport souligne également des pouvoirs de négociation très asymétriques entre les organismes complémentaires qui gèrent les réseaux et les professionnels de santé adhérents.

Le réseau Carte Blanche Partenaires a réagi aux conclusions du rapport en se disant prêt à « engager une réelle concertation avec l’ensemble des acteurs (corps médical, Assurance Maladie, assureurs complémentaires, réseaux de soins, fabricants et distributeurs) sur la qualité et le tarif des équipements et des prestations ». Le réseau qui compte plus de 160.000 professionnels de santé adhérents se dit également ouvert à engager une discussion sur « les conditions de mise en œuvre d’une réelle prévention ».

Enfin, le réseau propose de « créer une instance placée sous l’autorité de la Ministre de la Santé pour établir un référentiel de bonnes pratiques professionnelles ». Cette instance regrouperait également l’ensemble des acteurs du secteur.