International : Le russe VTB et l’italien Generali envisagent une coentreprise

La banque publique russe VTB envisage de créer une société commune avec l’assureur italien Generali pour accroître sa présence sur le marché des assurances en Russie, a indiqué lundi le président de VTB, Andreï Kostine, au quotidien économique Vedomosti.

« Nous avons de l’expérience dans ce domaine, et nous considérons un partenariat avec Generali comme l’une des possibilités » pour se développer, a déclaré M. Kostine dans une interview au journal.

« Cela peut se traduire notamment par la création d’une société commune », a-t-il ajouté, précisant que VTB et Generali avaient déjà signé un protocole d’intention.

Generali, qui a acquis en février 300M de dollars (environ 212M d’euros) d’actions VTB, est l’un des plus importants actionnaires pour la banque russe.

Selon une source proche du dossier, citée par Vedomosti, VTB pourrait aussi entrer dans le capital de Generali, cette option étant prévue dans le protocole.

Generali est présent en Russie à travers une coentreprise détenue avec le tchèque PPF. Selon Vedomosti, le PDG de Generali, Giovanni Perissinotto, a confirmé la semaine dernière l’intérêt du groupe pour le développement de ses activités en Russie, en précisant qu’il s’agissait notamment de la distribution des produits d’assurance via les réseaux bancaires.

En mars 2010, l’Italien avait déjà fait part de son intention de se développer encore plus en Russie, en étendant ses opérations « de façon organique ou à travers une acquisition ciblée ».

VTB, deuxième banque de Russie en termes d’actifs, fait partie d’un vaste programme de privatisation annoncé par le gouvernement russe l’année dernière et qui a pour objectif de lever des fonds pour contribuer à moderniser le pays.

La Russie a déjà vendu en février 10% de ses actions pour plus de 2,4Mds d’euros.

Moscou, 16 mai 2011 (AFP)