Ouragan Irma : Plus du tiers des assurés reste dans l’attente

0
l'oeil de l'ouragan Irma

5 mois et demi après le passage de l’ouragan Irma, la Fédération française de l’assurance (FFA) fait un point sur l’indemnisation des victimes. Plus du tiers des assurés n’ont pas été indemnisés.

Tancés par les pouvoirs publics sur les délais d’indemnisation, les assureurs ont fait un nouveau point sur l’avancée des indemnisations ce mardi 13 février, après le passage d’Irma. La Fédération rappelle que ses membres ont reçu près de 25.000 dossiers pour un coût total estimé à 1,83Md d’euros.

16.330 sinistres ont concerné Saint-Martin et 8.620, Saint-Barthélémy. « A ce jour, les assureurs ont versé près de 500 millions d’euros pour la réparation des dommages causés aux biens des particuliers et des entreprises par l’ouragan Irma. Plus de 62% des assurés ont été indemnisés ou ont reçu une avance sur le règlement de leurs sinistres », écrit la FFA dans un communiqué.

Des difficultés pour expertiser

Cette dernière souligne par ailleurs avoir constaté un délai supplémentaire de 50 jours par rapport aux délais moyens observés en cas de catastrophes naturelles. Elle explique ce décalage par les difficultés d’accès à l’île juste après le passage de l’ouragan, « des copropriétaires de biens en défiscalisation qui tardent à se manifester ; de nombreux bâtiments fortement endommagés nécessitant des expertises complexes ; et un nombre d’artisans insuffisant pour faire face aux demandes de devis et aux travaux ».

« Dès la survenance de l’ouragan, les assureurs ont pris des dispositions pour faciliter l’enregistrement des déclarations et accélérer les processus d’indemnisation. Résolus à surmonter les difficultés, iIs ne relâchent pas leurs efforts et s’engagent, aux côtés de la population et des acteurs économiques des îles, à une reconstruction résiliente des territoires », conclut Bernard Spitz, président de la FFA.