LPS / Construction : CBL Insurance Europe cesse de régler ses sinistres

CBL Insurance Europe vient d’être sommée par la Banque centrale d’Irlande de cesser le règlement des sinistres avec effet immédiat. En proie à une situation financière dégradée, l’assureur, sous administration depuis février 2019, avait également perdu son agrément.

Les déboires de CBL Insurance Europe se poursuivent. Moins d’un an après avoir perdu son agrément et avoir été mise sous administration (tout comme l’assureur Elite la semaine dernière), la filiale européenne de l’assureur neo-zélandais CBL, vient d’être sommée par la Banque centrale d’Irlande de « cesser de payer les sinistres avec effet immédiat. La Banque centrale a pris cette mesure dans l’intérêt de protéger les assurés », indique-t-elle dans un communiqué daté de la semaine dernière.

En proie à une situation financière détériorée, CBLIE opérait ces dernières années en France, notamment en assurance construction, où de nombreux contrats ont été commercialisés sous le régime de la libre prestation de services. « La Banque centrale demandera à l’administrateur d’achever ses travaux et de fournir des informations supplémentaires sur la situation financière de l’entreprise d’ici la fin janvier », indique par ailleurs l’instance irlandaise.

De son côté, l’ACPR alerte dans un communiqué qu’ « il appartient aux intermédiaires d’assurance ayant commercialisé des contrats de CBL Insurance Europe de répondre aux questions de leurs clients concernant les conséquences éventuelles de la décision de la Banque centrale d’Irlande sur la gestion de leur contrat ».