Intermédiation : Un nouveau président pour l’Ancia

Laurent Boulangeat, président adjoint d’Agea, vient d’être nommé président de l’Ancia, la structure permettant de porter la voix des intermédiaires auprès des pouvoirs publics. Il succède à ce poste à Bertrand de Surmont.

Laurent Boulangeat vient d’être élu à la présidence de l’Ancia, la structure commune créée par la CSCA et l’Anacofi en 2016 et rejoints ensuite par Agéa et Planète Courtier, destinée à porter la voix des intermédiaires auprès des pouvoirs publics. Agent général Generali et président adjoint d’Agéa (la fédération nationale des syndicats d’agents généraux d’assurance), il succède à ce poste à Bertrand de Surmont, co-président de Planète CSCA. « Cette prise de fonction lui permettra de poursuivre les chantiers initiés par son président sortant Bertrand de Surmont et de travailler en commun, au titre des enjeux français et européens, avec le BIPAR et la FECIF », indique l’Ancia dans un communiqué.

Sous la houlette de son nouveau président, l’Ancia, dont les statuts prévoient une présidence tournante tous les deux ans entre les syndicats fondateurs, s’est fixé plusieurs objectifs prioritaires : représenter les conseils et intermédiaires en assurances auprès des pouvoirs publics et des différents acteurs de la profession, élargir le nombre de membres de l’Ancia afin de la rendre la plus représentative, mettre en avant la plus-value apportée par les intermédiaires auprès de leurs clients, et expliquer le bienfondé de leur rémunération et enfin travailler aux synergies possibles notamment en terme de convention collective ou de formation.

« Je tiens à remercier Bertrand de Surmont pour le travail réalisé depuis la création de l’Ancia, et pour son aide précieuse dans cette passation. Je voudrais également remercier Patrick Evrard, pour sa confiance tout au long des années passées ensemble au sein d’Agéa », souligne Laurent Boulangeat. « C’est un constat très satisfaisant moins de trois ans après sa création. Je suis certain que Laurent Boulangeat saura poursuivre et approfondir le travail mené au sein de ce e structure », conclut Bertrand de Surmont, président sortant de l’Ancia et co-président de Planète CSCA.