Gilets jaunes : 170 à 180M d’euros de dégâts assurés

Gilet jaune

Après une nouvelle journée de violences en marge du mouvement des gilets jaunes, Stéphane Pénet, directeur des assurances de dommages de la Fédération française de l’assurance livre une première estimation des dégâts assurés.

Depuis 18 semaines, c’est le même rituel. Les gilets jaunes manifestent à Paris et en province le samedi. En marge de ces rassemblements des actes de vandalisme sont commis sur des automobiles ou des commerces. Interrogé par France Info, Stéphane Pénet, directeur des assurances dommages de la Fédération française de l’assurance estime le montant des dégâts assurés entre 170M et 180M d’euros depuis le début du mouvement.

Stéphane Pénet évoque par ailleurs 10.000 déclarations de sinistres dont 5.700 pour des dégradations de véhicules et 4.000 pour les commerces (incendies, bris de glace). Ces chiffres ne tiennent pas compte de l’acte 18 de samedi dernier durant lequel les Champs-Elysées furent une nouvelle fois le théâtre de violences avec magasins pillés, restaurants saccagés ou encore kiosques à journaux incendiés.

La facture devrait donc s’alourdir. « Ce sera sans conteste le sinistre le plus important consécutif aux mouvements des gilets jaunes », lance Thierry Martel, directeur général de Groupama. Sur ce point le bilan ne devrait pas intervenir avant plusieurs mois, le temps pour les assureurs d’avoir des données comparatives sur les pertes de chiffre d’affaires.