France Assureurs : Les intempéries de début juin estimées à 940M d’euros

France Assureurs
France Assureurs est la fédération qui regroupe les assureurs français.

Les phénomènes météorologiques qui se sont produits entre le 2 et 5 juin dans l’Hexagone ont provoqué 258.000 sinistres pour un coût de 940M d’euros, d’après l’estimation de France Assureurs.

Le tonnerre gronde. Les intempéries survenues en France entre le 2 et le 5 juin ont occasionné 258.000 sinistres pour une note estimée, par France Assureurs, à 940M d’euros. L’épisode météorologique du début du mois de juin – des inondations, des orages et notamment des chutes de grêle – est d’ores et déjà la deuxième vague orageuse qui s’abat sur l’Hexagone en l’espace de quinze jours. Deux semaines auparavant, entre le 20 et 23 mai, les intempéries avaient déjà causé 93.000 sinistres, pour un coût estimé par les experts à 323M d’euros.

Suite aux intempéries, le gouvernement a reconnu l’état de catastrophe naturelle dans une vingtaine de départements qui ont subi des dommages liés aux inondations et aux coulées de boue. Au total, les conséquences se chiffrent à hauteur de 410M d’euros pour les habitations et 370M d’euros pour l’automobile. Les sinistres occasionnés sur les biens professionnels représentent 90M d’euros et 70M d’euros pour les biens agricoles et récoltes.

« Ces deux épisodes météorologiques qui ont traversé la France ont eu des conséquences dramatiques pour bon nombre de nos concitoyens. Les assureurs sont pleinement engagés sur le terrain auprès de leurs assurés afin de les accompagner face aux conséquences de ces intempéries », explique Florence Lustman, présidente de France Assureurs.

Groupama avait été l’un des premiers assureurs à estimer le coût des dégâts occasionnés par les orages du weekend de Pentecôte. L’assureur mutualiste avait enregistré 30.000 dossiers sinistres pour une note d’environ 90M d’euros.

Que pensez-vous du sujet ?