Distribution : Allianz France veut revoir son approche du courtage

allianz France La Defense
Le siège d'Allianz France à La Défense (92).

Selon nos informations, Allianz France vient de présenter au CSE un projet de refonte de sa distribution. L’assureur souhaite revoir son approche du courtage, son deuxième réseau apporteur.

Engagé depuis la rentrée dans un nouveau plan stratégique, Allianz France cherche désormais à améliorer la rentabilité de certains de ses réseaux de distribution.
Selon nos informations, l’assureur a présenté au CSE du 23 mars dernier un projet d’évolution de son unité distribution, avec une nouvelle approche du courtage, son deuxième réseau apporteur (avec près d’un quart de ses recettes annuelles).

Allianz France souhaiterait désormais adresser le courtage en plusieurs pôles distincts : D’abord, le grand courtage ADP (santé/prévoyance collective), qui continuerait de dépendre de l’unité distribution* de la compagnie. Ensuite, le grand courtage ABR (IARD) passerait sous la responsabilité de l’unité technique et produits**. Enfin, le courtage mid market et le courtage de proximité resteraient intégrés à l’unité distribution.

A travers cette recomposition, certains inspecteurs grand courtage seraient amenés eux aussi à changer d’Unité. D’autre part, plusieurs mouvements seraient à prévoir dans les semaines à venir. Au sein de l’unité distribution (qui chapeaute le réseau salarié AEC, le courtage et les agents généraux), le poste de directeur commercial courtage, qu’occupait jusqu’alors Michael Hörr, ne figurerait plus dans l’organigramme, tout comme le poste de directeur commercial pour les agents généraux.

Toujours selon nos informations, Anne Lamotte, jusqu’alors leader de l’écosystème Mon Avenir au sein de la compagnie, pourrait prendre des fonctions transverses au sein de l’unité distribution pour épauler Alexandre du Garreau, tout comme Dominique Laik qui viendrait en renfort sur la partie animation des agents généraux.

Ce projet de revisite de la distribution d’Allianz France est actuellement soumis à étude par les élus du CSE et fait aussi l’objet d’une expertise externe via Sacef, cabinet de conseil des représentants du personnel. L’avis sur cette refonte est prévu au prochain CSE fin mai 2021.

* sous la responsabilité d’Alexandre du Garreau
** sous la responsabilité conjointe de François Nedey (pour le IARD) et Sylvain Coriat (pour l’ADP)

Helvetia

Assureur spécialiste des risques d'entreprises, Helvetia France réalise un chiffre d'affaires de 388 M€ en 2021 avec plus de 400 collaborateurs répartis en France : Colmar, Le Havre, Lille, Lyon, Marseille, Mérignac, Paris, La Réunion, Nouméa, Londres et Dakar. En France depuis 1921, le siège social de la compagnie est au Havre. Son offre est distribuée par des intermédiaires d'assurances et s'adresse aux entreprises qui souhaitent assurer leurs machines, bâtiments, responsabilité civile professionnelle, les risques liés à la construction, à la circulation des poids lourds, les transporteurs et logisticiens, les professionnels du secteur maritime (armateurs, pêche, fluvial, plaisance et portuaire), les marchandises transportées et les œuvres d'art.

En savoir plus


Que pensez-vous du sujet ?