Désinvestissement: Generali vend sa participation dans Intesa Sanpaolo

L’assureur italien Generali a annoncé mardi avoir vendu plus de 3% des actions de la banque Intesa Sanpaolo qu’il avait acquises comme mesure défensive pour se prémunir d’une éventuelle montée de la banque dans son propre capital.

Generali « communique avoir vendu aujourd’hui (mardi, ndlr) 510 millions d’actions ordinaires d’Intesa Sanpaolo, soit 3,04% du capital » de la banque, indique un communiqué.

« Le groupe Generali maintient une exposition marginale en actions Intesa Sanpaolo comme investissement ordinaire« , précise le communiqué. Le patron de l’assureur, Philippe Donnet, avait indiqué fin avril que la participation dans Intesa Sanpaolo « n’a pas le caractère d’une participation stratégique, et elle est gérée comme toutes les autres participations financières du groupe dans le meilleur intérêt des actionnaires« , en précisant que l’investissement représentait environ un milliard d’euros.

Il avait ajouté à l’époque que son groupe voyait « une opportunité de céder la part d’Intesa à court terme« . Generali avait pris en février un mesure défensive, en acquérant un peu plus de 3% d’Intesa, ce qui obligeait la banque à lancer une offre publique d’achat (OPA) ou d’échange (OPE) sur au moins 60% de son capital.

La banque avait annoncé cependant fin février qu’elle renonçait à un éventuel rapprochement avec Generali faute de « création et de distribution de valeur pour ses propres actionnaires« .