Cyber : Stoïk renforce ses porteurs de risques et ses capacités

    Les logos de Stoïk et THMCC

    Stoïk, spécialiste de l’assurance cyber, renforce ses garanties avec Tokio Marine HCC (TMHCC) comme nouveau porteur de risques. Fort de nouveaux investisseurs à son tour de table, l’agence de souscription élargit également ses capacités pour monter sur des entreprises plus importantes.

    Stoïk poursuit son développement en renforçant ses partenaires porteurs de risques. L’agence de souscription spécialiste de l’assurance cyber annonce ainsi s’être associée à Tokio Marine HCC (TMHCC). Ce nouvel assureur, qui rejoint Acheel, Axeria ou encore Swiss Re, permettra désormais à Stoïk d’« indemniser des sinistres jusqu’à 5 millions d’euros de limite, et assurer des entreprises réalisant jusqu’à 500 millions d’euros de chiffre d’affaires », peut-on lire dans un communiqué.

    Le MGA français a par ailleurs fait évoluer son tour de table en réalisant, juste avant l’été, une extension de plus de 8M d’euros de sa dernière levée de fonds (11M d’euros en juin 2022) , comme révélé par nos confrères de Mind Fintech. À cette occasion, l’assurtech a fait entrer à son capital Munich Re (via Munich Re Fund II) et Opera Tech Ventures aux côtés de ses investisseurs historiques.

    L’agence de souscription – qui revendique 1.500 courtiers partenaires – rappelle qu’en 2022 plus de 347.000 cyberattaques ont été recensées en France en 2022 pour un coût global pour les entreprises de 2 milliards d’euros.

    Que pensez-vous du sujet ?