Courtage : SPB pose un pied en Asie

Le siege de SPB
Copyright Vincent Rustuel

SPB annonce qu’il va s’implanter en Asie via sa filiale AVI International, dédiée à l’assurance santé en voyage. En ouvrant son premier bureau à Hong Kong, le courtier spécialiste de l’affinitaire veut s’inscrire dans une stratégie de long terme sur le marché asiatique.

Le courtier SPB annonce qu’il ouvrira prochainement son premier bureau en Asie, via sa filiale AVI International, spécialiste de l’assurance santé en voyage et partenaire historique du Guide du Routard ( et déjà implantée à Madrid et Miami). Baptisée « AVI Insurance HK Limited », cette implantation qui sera basée à Hong Kong doit permettre au spécialiste de l’affinitaire « de créer un véritable pont entre l’Europe, l’Asie et les États-Unis et, ainsi, de mieux servir une clientèle chinoise qui représente déjà une part significative de l’activité commerciale d’AVI », indique SPB dans un communiqué.

Le courtier dit vouloir cibler en priorité le marché de l’éducation internationale en Chine . « Si chaque année, le nombre d’étudiants étrangers en Chine augmente de 10 %, un demi-million d’étudiants chinois s’envole désormais pour une ou plusieurs années d’études à l’étranger. De même, les séjours linguistiques et de tourisme de voyageurs chinois sont en constante croissance depuis plusieurs années, dont 2,5 millions à destination de la France l’an dernier », poursuit SPB.

Surtout, le courtier emmené par Jean-Marie Guian souhaite s’inscrire dans la durée sur le continent asiatique avec l’ambition, à terme, de pouvoir adresser une clientèle chinoise plus large, et notamment à travers l’usage avancé des nouvelles technologies et des solutions de paiement mobile.

« Le marché chinois est un marché stratégique pour le groupe SPB. L’ouverture d’un bureau à Hong Kong par notre filiale AVI international va nous permettre d’appréhender la culture, les usages et les attentes de la clientèle chinoise pour proposer des offres d’assurances en totale adéquation avec leurs besoins », indique Jean-Marie Guian, président du directoire du groupe SPB.