Courtage : La CSCA crée un groupe de travail sur les risques politiques

La plaque de la CSCA
Could not resolve host: public.newsharecounts.com; Name or service not known

La chambre syndicale des courtiers d’assurance vient de constituer un nouveau groupe de travail dédié au marché des risques politiques et animé par les principaux cabinets spécialisés du marché.

La CSCA vient d’annoncer la création d’un nouveau groupe de travail dédié aux risques politiques. Associé à la commission assurance crédit et risques clients de la chambre, ce groupe est constitué de la quasi-totalité des courtiers spécialisés en risques politiques du marché (Aon France, BPL Global, Cofarco, Gras Savoye, Marsh, Miller Insurance Services LLP, Platus-Verspieren, Siaci Saint-Honoré et Solmondo)

Estimés à plus de 100 milliards de dollars par les opérateurs membres de l’Union de Berne (l’union internationale des assureurs de crédit et d’investissement), le marché de l’assurance des risques politiques est en constante augmentation depuis plusieurs années. Selon le courtier Marsh, les tensions géopolitiques, les dernières décisions américaines protectionnistes ou encore la mise en œuvre du Brexit pourraient continuer de faire croire la demande de mondiale en PRI (Politic Risk Insurance) ces prochaines années, sur un marché où les capacités demeurent à un niveau historiquement élevé : “2,5 milliards de dollars par risque (contrat avec acheteur public) et 2,8 milliards de dollars par risque (investissement) avec une capacité nominale par assureur en hausse régulière (150 millions de dollars pour les plus gros acteurs)”, selon les dernières estimations du courtier.