Convention médicale : La Mutualité Française n’y est pas favorable

La Mutualité française se montre assez critique envers la nouvelle convention médicale signée entre l’Assurance maladie et les syndicats de médecins. Elle annonce que l’Unocam ne la signera pas.

Le 25 août dernier, au terme de plus de 6 mois de négocations, l’Assurance maladie et une partie des syndicats de médecins (FMF, Bloc, MG France), signaient la nouvelle convention médicale 2016-2021. L’une des mesures phares concerne la revalorisation du tarif de la consultation chez un généraliste de 23 à 25 euros. « Cette revalorisation est légitime », concède, dans un communiqué, Thierry Beaudet, nouveau président de la FNMF, qui ajoute : « Le développement des rémunérations forfaitaires nous semble pertinent, avec la chronicisation des maladies et l’évolution d’une médecine curative vers une médecine de 1er recours et d’accompagnement ».

Pour autant, l’Unocam qu représente les trois familles des complémentaires, ne signera pas, « en l’état », la nouvelle convention « en raison d’imprécisions techniques et de son coût élevé qui sera, au final, supporté par les patients », indique la Mutualité française.

Le coût de cette nouvelle convention a été ainsi estimé à 1,3Mds d’euros. 950M d’euros seront à la charge de l’Assurance maladie. Les 350M d’euros seront eux à la charge des complémentaires. « L’addition est lourde et ce sont les patients, nos adhérents, qui vont la payer via leurs cotisations à leurs complémentaires santé », dénoncent Thierry Beaudet.

Maurice Ronat, nouveau président de l’Unocam

Au-delà du simple bilan comptable, il regrette qu’aucune contrepartie à ces rémunérations forfaitaires n’ait été prévue. « Cela aurait été l’occasion pour les médecins et les complémentaires santé d’engager un véritable dialogue et de travailler ensemble à l’amélioration de notre système de santé ».

En sus de ces annonces sur la convention médicale, la Mutualité française, annonce l’élection de Maurice Ronat, président d’Aesio, l’UMG regroupant Apreva, Eovi PCD Mutuelle et Adrea Mutuelle, au poste de président de l’Unocam. Il remplace Fabrice Henry, parti à la retraite.