Assurance vie : Perspectives négatives pour les assureurs français selon Fitch

En 2016, les perspectives pour le marché de l’assurance vie en France sont négatives selon l’analyse de Fitch Ratings. En cause les taux bas. Pour autant, l’agence note une amélioration du business mix.

Au 30 décembre, les taux d’intérêt des Obligations assimilables du Trésor (OAT) restaient coincées sous les 1%. Un taux plancher qui « exerce une pression sur les marges des assureurs vie français », selon Fitch Ratings qui établit donc des perspectives négatives pour 2016 alors que pour 2015, elles étaient stables. « Les efforts pour réduire les rendements servis aux assurés n’ont pas été suffisants pour contrer le glissement des bénéfices », écrit l’agence.

Pour autant, elle souligne que les assureurs-vie français ont amélioré leur business mix par le développement des unités de compte. Mais ces dernières « restent déséquilibrées par rapport aux produits garantis. Cela va continuer à affecter la profitabilité et la solvabilité du fait que les fonds garantis sont moins profitables et plus gourmands en capital », tempère Fitch Ratings.

L’agence prévoit toutefois une bonne année de collecte nette portée par les unités de compte, mais aussi parce que la concurrence des autres produits d’épargne tels que le Livret A ou le Livret de développement durable, demeure faible. La stabilité réglementaire anticipée par Fitch en cette année pré-électorale devrait également participer aux bonnes performances de collecte. « Les changement fréquents de réglementation, a fortiori lorsqu’ils sont rétroactifs, affectent la confiance des assurés dans les produits d’assurance vie », estime l’agence