Assistance / Innovations : Mondial Assistance développe ses applications sur smartphones

Mondial Assistance veut poursuivre et améliorer son offre de services sur smartphones. Quelques mois après avoir lancé une application mobile dédiée à l’assistance, la filiale d’Allianz est satisfaite des premiers retours d’expérience.

Mondial Assistance a choisi, il y a quelques mois, de proposer à ses clients un service d’assistance simplifié et accessible via IPhone. Depuis son lancement au mois de juin dernier, l’application « Mon Assistance Mobile » développée pour Allianz France, semble en effet satisfaire l’assisteur. « Nous comptons plus de 6.000 téléchargements de l’application sur 6 mois, pour environ 200 dossiers traités : 80% en automobile et 20% en habitation », précise François-Philippe Pic, directeur général de Mondial Assistance France.

Dans cette dynamique, les clients auto-moto, santé et/ou multi-risques habitation d’Allianz France vont pouvoir bénéficier d’une deuxième version (V2) de « Mon Assistance Mobile », enrichie de nouveaux services. Après avoir souscrit un contrat chez l’assureur, les numéros et garanties du clients son enregistrés. Ce dernier peut ensuite télécharger l’application sur son téléphone, et jouir en cas de problèmes, de services d’assistance adaptés à son contrat. Avec une navigation simplifiée, l’assuré peut, en un seul clic sur son mobile, contacter Mondial Assistance qui le rappelle alors dans les 5 minutes.

Assurance voyage et assistance

Dans la foulée, Mondial Assistance lance « Besoin d’aide ? » une application mobile d’assurance voyage et d’assistance créée pour ses clients professionnels du tourisme (Thomas Cook par exemple). Gratuite pour le voyageur assuré, elle met notamment à disposition des informations sanitaires, une liste des meilleurs hôpitaux du pays visité, ainsi que des conseils de vaccination.

Elle permet également de contacter Mondial Assistance facilement, lors d’un aléa médical à l’étranger. « Une fois prévenus via l’application, nous rappelons le client, nous analysons ensuite sa pathologie afin de le diriger vers un établissement qu’on lui recommande (avec un plateau technique médicale adéquate) ou  de le rapatrier », explique Catherine Porte, directeur médical adjoint chez Mondial Assistance France. « Tous les deux ans, nous évaluons les hôpitaux à travers le monde pour connaitre leur qualité de services. Grâce à notre base de données Marco Polo, nous avons une connaissance d’environ 1.380 établissements sur 300 destinations », ajoute-elle.

« Mondial Assistance consacre environ 4 à 5% de son budget global annuel au développement informatique », ajoute Pascal Fanton, directeur des opérations banque et assurance, chez Mondial Assistance France. « La création d’applications et l’innovation technologique de ce type nous coûte une dizaine de milliers d’euros. C’est un investissement très vite amorti sur l’ensemble des services proposés, et nous allons encore développer ces offres simplifiées et accessibles par smartphone », conclut François-Philippe Pic.