Aide médicale d’Etat : L’Espagne enverra la facture médicale aux pays d’origine

L’Espagne s’engage dans une politique radicalement opposée à celle de la France concernant l’Aide médicale d’Etat, et décide de facturer les soins aux pays d’origine des étrangers en situation irrégulière.

Alors que la France vient de supprimer la franchise de 30 euros demandée aux étrangers bénéficiaires de l’Aide médicale d’Etat pour un coût de 3M d’euros, l’Espagne, qui s’engage dans un effort de rigueur sans précédent, a décidé de couper l’accès gratuit au système de soin aux immigrés en situation irrégulière à partir du 1er septembre.

La facture sera désormais envoyée aux pays d’origine des immigrés en situation irrégulière bénéficiant de soins dans le système public, lorsqu’il existe une convention bilatérale, comme l’Equateur ou le Maroc.

Cette mesure s’appliquait déjà aux visiteurs de passage mais elle sera désormais élargie aux immigrés sans papiers, qui pouvaient jusque-là être soignés gratuitement dans le service public espagnol lorsqu’ils résidaient dans le pays.

Seuls les urgences, le suivi de grossesse et l’assistance aux moins de 18 ans leur seront encore accessibles gratuitement.

(Avec AFP)