100% Santé : Agnès Buzyn « salue les efforts des assureurs »

Agnès Buzyn

La ministre des Solidarités a réagi à la position de place prise par la FFA, la FNMF et le CTIP sur le 100% Santé. Elle « salue les premiers efforts des assureurs complémentaires en faveur du pouvoir d’achat des Français en 2019 ».

Les communications sur le 100% Santé s’enchaînent depuis la convocation des assureurs au ministère de la Santé, puis à l’Élysée mardi 18 décembre. Agnès Buzyn, puis Emmanuel Macron avaient appelé les représentants des organismes complémentaires a ne pas augmenter les cotisations au-delà de l’évolution naturelle et de réduire leur frais de gestion pour absorber les effets du 100% Santé.

Message reçu puisque jeudi, la FFA, la FNMF ont annoncé des mesures sur les tarifs et proposé d’accélérer la mise en oeuvre du 100% Santé. Deux communications distinctes qui ont été suivies ce vendredi d’une communication de place conjointe avec le CTIP reprenant notamment les éléments précités.

Dans la foulée, le ministère des Solidarités et de la Santé a réagi. Dans un communiqué, Agnès Buzyn « a salué l’effort annoncé par les organismes complémentaires lors de cette réunion : il permettra de neutraliser, par un reversement aux personnes concernées, la hausse des tarifs prévue en 2019 pour les contrats de base dits ‘contrats au ticket modérateur’ […] L’effort financier supplémentaire consenti par le secteur est évalué à 70 M€ ».

Elle a par ailleurs donné rendez-vous aux Ocam en janvier 2019 pour travailler sur la transparence des frais de gestion et leur réduction pluriannuelle.