Tempête du Sud-Ouest : Les dernières estimations chiffrées des mutuelles du GEMA

    La tempête Klaus du 24 janvier dernier a causé de très lourds dégâts dans le Sud-Ouest de la France. Très mobilisées sur le terrain, les mutuelles du GEMA ont unanimement et immédiatement pris des mesures exceptionnelles pour simplifier les démarches administratives et améliorer les niveaux d’indemnisation de leurs sociétaires sinistrés.

    A ce jour, les mutuelles du GEMA ont reçu un peu plus de : 207 000 déclarations de sinistres, dont 90 % concernant des dommages aux habitations pour un montant de près de 270 millions d’euros.

    Pour mémoire les mutuelles du GEMA avaient déployé un dispositif exceptionnel. Dès le 26 janvier, les mutuelles d’assurance (cf liste ci-après) avaient mis en place des mesures exceptionnelles pour faciliter la vie des victimes de la tempête Klaus :

    Simplification des démarches

    – les déclarations de sinistres peuvent être faites par tout moyen : téléphone, lettre simple, visite…
    – les déclarations hors délais légaux (5 jours) sont prises en compte et ce jusqu’au 28 février.
    – aucune attestation de vitesse du vent n’est demandée aux sociétaires : les mutuelles se chargent d’obtenir les documents nécessaires directement auprès de Météo France.

    Amélioration des indemnisations

    Pour les dommages aux habitations
    Les dommages aux habitations consécutifs à la tempête, seront indemnisés sans application de franchise. De plus, les assurés pourront être indemnisés sans expertise pour tout dégât évalué à moins de 2000 euros. En dessous de cette somme, les indemnisations se feront sur la base de devis et/ou factures. Il est donc recommandé aux sinistrés de prendre des photos des dégâts et de faire un inventaire des biens endommagés. Cette mesure exceptionnelle permet d’accélérer les procédures d’indemnisation et d’optimiser le travail des experts.

    Par ailleurs, suite aux pannes d’électricité, des contenus de congélateurs peuvent être perdus. Même en l’absence de garantie pour ce type de risque, les mutuelles feront un effort de solidarité pour compenser en partie ces pertes.

    Pour les dommages aux véhicules

    Comme pour les habitations, les franchises sont supprimées. De plus, les dommages aux véhicules seront indemnisés même si le sociétaire sinistré n’a pas souscrit de garantie dommages.

    Syndicat professionnel, le GEMA représente les groupes et mutuelles suivants :
    groupe Agpm, groupe Ethias, groupe GCE Assurances, groupe Gmf, groupe Maaf Assurances, groupe Macif, groupe Mae, groupe Maif, groupe Matmut, Altima, Amdm, Amf, Ima, Mapa, Mfa Assurances, Mutuelle des Iles de Saint-Pierre et Miquelon (Mispm), Assurances Banque Populaire IARD, Océam Ré, Smacl, Sou Médical, Union solidariste universitaire (Usu).