Techniques de vente : L’assurance 2 roues

Comme pour l’assurance auto, la souscription d’une responsabilité civile n’est qu’un minimum obligatoire pour pouvoir circuler en 2 roues. Sur ce marché particulier, il convient, de mettre en avant les risques spécifiques encourus par le pilote et son véhicule.

Le vol du véhicule

Les 2 roues sont des véhicules très appréciés : ils sont 3 fois plus volés que les voitures. La garantie contre le vol est souvent perçue comme indispensable par votre client.

Les dommages subis par le véhicule

Pour des raisons d’économies, votre client peut être tenté de se limiter à une « dommage collision ».
Rappelez lui que contrairement à une garantie « tous risques » il ne sera pas couvert en cas de chute, glissage ou si son 2 roues en stationnement est renversé par une voiture.

Les risques corporels encourus par le pilote

Il ne dispose comme protection que de ses équipements de sécurité (casque, blouson, …).
Par rapport aux automobilistes, le nombre de blessés est 5 fois plus important chez les pilotes de scooters de plus de 50 cm3 et les motos et 10 fois plus important chez les conducteurs de cyclomoteurs (inférieurs à 50 cm3).

Les accidents n’arrivent pas qu’aux autres : sensibilisez votre client sur les conséquences financières d’un accident corporel et sur l’intérêt de souscrire une solide couverture.

L’équipement du pilote

En cas d’accident, il faudra bien souvent remplacer les équipements de protection, ce qui peut représenter un budget important.
Ce type de couverture permettra à votre client de se rééquiper efficacement.

Chiffres de la sécurité routière en 2011(*) :
Moto : 772 décès contre 704 en 2010
Cyclo : 209 décès contre 248 en 2010
Auto : 2989 décès contre 3040 en 2010
(*) chiffres provisoires année 2011

Avec Kaléa Formation