Sponsoring : Allianz devient partenaire des Jeux Olympiques

La flamme olympique aux Jeux Olympiques

Le géant allemand Allianz et le Comité international olympique (CIO) ont annoncé mardi un partenariat pour une durée de 10 ans, l’assureur comptant capitaliser sur le monde sportif pour doper son image et ses activités.

Le premier assureur mondial en chiffre d’affaires aura ainsi accès à une audience estimée de plus d’un milliard de fans et pourra user de droits exclusifs d’utilisation du logo olympique à partir des JO d’hiver de Pékin en 2022, avant ceux à Paris organisés en 2024, selon les informations du quotidien économique allemand Handelsblatt, confirmées par un responsable du groupe à l’AFP.

Si le montant du contrat payé par le groupe munichois n’a pas été communiqué, celui-ci est estimé à une cinquantaine de millions d’euros par an, selon des spécialistes du marketing olympique. Allianz est déjà sponsor des jeux paralympiques, et dans les sports mécaniques, il est associé depuis 2017 aux course de Formule E, en remplacement de son engagement en Formule 1 qui datait de 17 ans mais qui ne passait plus dans l’image pro-environnementale de l’assureur. Il associe par ailleurs son nom à des stades de football, à Munich et Nice notamment.

Son nouvel engagement intervient alors que le marché de l’assurance stagne et voit de nouveaux entrants bousculer les acteurs traditionnels. “Allianz fait bien de vouloir faire parler un maximum de lui pour s’assurer des parts de marché, quand les arguments sur les prix et la qualité des produits ne suffiront pas à eux seuls”, juge un analyste qui souhaite rester anonyme.

Le partenariat entre Allianz et le CIO débutera en 2019 par un projet pilote sur quatre marchés clés, l’Australie, la Chine, la France et l’Espagne. A terme, Allianz sera en mesure de pourvoir aux besoins d’assurance des Comités Olympiques dans 206 pays.