Soins dentaires : L’Unocam doit clarifier sa position pour parvenir à un accord

Dentiste

Alors qu’elle devait se terminer hier, la négociation entre les syndicats de dentistes, l’assurance maladie et les complémentaires santé va continuer. L’Unocam doit clarifier sa position.

Le directeur général de l’assurance maladie, Frédéric Van Roekeghem, a assuré mercredi que la négociation sur les soins dentaires n’était « pas close », car les complémentaires santé, représentées par l’Unocam, doivent encore clarifier leur position.

“L’Unocam doit réunir son bureau le 11 avril, et une nouvelle réunion de négociation aura lieu le 12 au matin”, a déclaré Eric Badonnel, secrétaire général administratif de l’Unocam, à News Assurances PRO.

La négociation portait sur une revalorisation du tarif sécu des « soins conservateurs », c’est-à-dire les soins comme les plombages, détartrages… En échange, les dentistes s’engageraient à plafonner les tarifs des prothèses pour les personnes à faibles revenus éligibles à l’Aide à la complémentaire santé (ACS), soit 3 millions et demi de Français.

L’assurance maladie demande aux complémentaires leur part d’effort en prenant mieux en charge ces soins. C’est donc sur ce point que l’Unocam devra clarifier sa position la semaine prochaine.