Sécheresse : 150 nouvelles communes reconnues en état de Cat Nat

Une fissure dans un poteau

Deux nouveaux arrêtés portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle viennent d’être publiés au Journal Officiel. L’un concerne 150 nouvelles communes touchées par les conséquences de la sécheresse en 2022.

Les demandes de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour des dégâts consécutifs à des épisodes de sécheresse n’en finissent plus. Ainsi, deux nouveaux arrêtés Cat Nat viennent d’être publiés au Journal Officiel, dont l’un (daté du 17 octobre) concerne 150 nouvelles communes (réparties sur une trentaine de départements) touchées par des dommages causés en 2022 par le phénomène RGA.

Mi-octobre, France Assureurs indiquait qu’à date, 6.370 communes avaient été reconnues Cat Nat au titre de ce péril en 2022, soit 44% de plus qu’en 2003, le plus haut atteint jusqu’alors (avec 4.437 communes reconnues). Avec une sinistralité record de 3,5Mds d’euros en 2022, les conséquences de la sécheresse devraient avoisiner le milliard d’euros en 2023, selon les derniers chiffres de la fédération. 

Le deuxième arrêté (daté du 16 octobre) place lui une cinquantaine de villes en état de Cat Nat « pour les dommages causés par les inondations et coulées de boue, les mouvements de terrains (hors sécheresse géotechnique), les séismes et les vents cycloniques », peut-on lire dans le JO du 2 novembre.

Que pensez-vous du sujet ?