PLFSS 2019 : Une réforme de l’ACS à hauts risques

    Une famille
    Le gouvernement envisagerait de fusionner les dispositifs CMU-C et ACS et de transférer la gestion de l'ACS à la Caisse Primaire d'Assurance Maladie. « On se trouverait encore dépouillés d'une part de notre activité », dénonce Philippe Mixe, président de la Fnim.

    CONTENU RÉSERVÉ

    ... ATTENDEZ ! NE PARTEZ PAS !

    VOUS AVEZ PEUT-ÊTRE DÉJÀ ACCÈS ...

    Ce contenu est réservé aux abonnés de News Assurances Pro, mais votre société est peut-être déjà abonnée ! Pour le savoir, rien de plus simple, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre adresse professionnelle.