Santé : Le PLFSS rejeté par le Sénat

Comme attendu, les communistes ont fait capoter l’adoption du PLFSS 2013 au Sénat.

Exit la taxe sur l’huile de palme et celle sur l’aspartame… mais aussi l’alourdissement sur la taxe des boissons énergisantes et la diminution de la taxe sur la bière. Le Sénat a rejeté, jeudi 15 novembre, le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2013 (PLFSS). En effet, les sénateurs ont voté contre la troisième partie du texte relative aux recettes par 186 voix contre 155 voix pour. Puis, ils ont rejeté la totalité du PLFSS 2013 par 186 voix contre et 156 voix pour. Les communistes ont uni leurs voix à celles de l’UMP et des centristes.

« Pourquoi on ne vote pas ? Parce que ce n’est pas une bonne loi sur la sécurité sociale, parce que l’hôpital va s’écrouler (…) et si on continue à gérer comme ça, l’hôpital va s’écrouler (…) la santé du pays va de plus en plus mal », a lancé Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche sur RTL. Il a souligné qu’à ses yeux cette loi va faire en sorte que « l’hôpital va s’écrouler ». Les communistes ont fait échouer l’adoption du PLFSS 2013, reprochant au gouvernement « un choix de rigueur et non pas de justice sociale » et refusant la partie « recettes ».

Le gouvernement va convoquer prochainement une commission mixte paritaire. En cas de désaccord, c’est l’Assemblée nationale qui aura le dernier mot.