Santé : IJ et tests, moteurs des dépenses en octobre

Les dépenses de santé progressent en juillet.
Les dépenses de santé progressent en juillet.

L’Assurance Maladie a enregistré une hausse des dépenses de santé de 3,1% de janvier à octobre, portée notamment par les indemnités journalières et les frais de laboratoire.

Depuis le début de l’année, les dépenses de santé évoluent de 3,1%, les soins de ville augmentent de 2%, selon les chiffres de l’Assurance Maladie. Mais derrière cette moyenne, il y a de grands écarts. Le confinement a provoqué une baisse des honoraires médicaux et dentaires de 7,5%. Les effets du premier confinement sont en effet encore visibles sur les dépenses de janvier à octobre. Les consultations généralistes sont en baisse de 6,5%, les remboursements des spécialistes sont en recul de 7,7%, et les honoraires des dentistes, de 11,5%. Sur ces postes, il n’y a donc nulle trace du tant redouté effet de rattrapage.

À l’inverse, les frais de laboratoire de biologie médicale augmentent de 27% et les indemnités journalières affichent une progression de 26,5%, de janvier à octobre 2020.

Uniquement sur le mois d’octobre, l’ensemble des dépenses de santé est est en hausse de 6,8% par rapport à octobre 2019. Les soins de ville sont en progression de 8,5%. Les honoraires médicaux et dentaires évoluent d’1,3%, ceux des généralistes baissent de 4,3%, ceux des spécialistes augmentent de 3,1%, et ceux des dentistes augmentent d’1,2% par rapport à octobre 2019. Les frais de laboratoire de biologie médicale explosent (+112%) et les indemnités journalières progressent de 10,9%, tandis que les médicaments affichent une évolution plus modérée à +4,9%.

Que pensez-vous du sujet ?