Risques d’entreprises : The Hartford attire la convoitise de Chubb

Logo de Chubb

L’assureur Chubb a confirmé avoir fait une proposition de rachat de la compagnie américaine The Hartford, positionnée sur les TPE/PME pour un montant de 23,24Mds de dollars. Pour l’heure, aucun accord n’a été conclu.

Chubb Limited a confirmé en fin de semaine dernière avoir fait une proposition de rachat auprès de Hartford Financial Services Group Inc (The Hartford), assureur américain spécialiste des risques dommages des TPE/PME. L’opération, d’un montant de 23,24Mds de dollars valoriserait The Hartford à 144% de sa valeur comptable selon Reuters.

Dans un communiqué, Chubb , spécialiste des grands risques d’entreprises, (41Mds de dollars de CA en 2020) explique que « cette proposition valoriserait The Hartford à 65,00$ par action et représenterait une prime de 26% sur la base de son cours moyen pondéré en fonction du volume sur 20 jours non affecté de 51,70$ au 10 mars 2021 ». Selon S&P Global Market Intelligence, le futur ensemble placerait Chubb comme le premier opérateur sur les lignes commerciales avec plus de 8% de part de marché et le 6e acteur du marché en termes de primes émises nettes.

De son côté, The Hartford a également annoncé avoir reçu une proposition non sollicitée et non contraignante de Chubb Limited. « Le conseil d’administration de Hartford examine attentivement la proposition avec l’aide de ses conseillers financiers et juridiques. Le conseil d’administration s’engage à agir dans le meilleur intérêt des actionnaires sur le long terme », a déclaré la compagnie (20.5Mds de dollars CA en 2020).

Pour l’heure, aucun accord n’a été conclu entre les deux parties. Reuters indique d’ailleurs que d’autres compagnies comme Allianz ou Zurich pourraient être intéressées par le dossier The Hartford si les discussions avec Chubb n’aboutissaient pas.

Albingia

Compagnie d’assurance française, 100% indépendante, Albingia accompagne les courtiers, depuis bientôt 60 ans, dans l’assurance des risques des entreprises. Composées d’équipes à l’expertise reconnue, ses 7 délégations régionales sont de véritables centres de décision autonomes et sont garantes d’une réelle proximité avec les courtiers français. C’est à leurs côtés qu’Albingia a fait le choix d’assurer le développement des entreprises françaises.

Contacter Albingia


Que pensez-vous du sujet ?