Résultats/T3: bénéfice net en hausse pour Hannover Re

Le réassureur allemand Hannover Re, numéro trois mondial du secteur, a publié mercredi des résultats en nette hausse au troisième trimestre et bien supérieurs aux attentes malgré les taux d’intérêts très bas qui l’empêchent de faire fructifier l’argent dont il dispose.

La société, filiale du groupe allemand Talanx, a augmenté son bénéfice net de 21% sur un an à 251 millions d’euros, selon un communiqué, et son bénéfice d’exploitation (Ebit) de 39% à 407,1 millions. Une performance nettement meilleure que celle prévue par les analystes interrogés par l’agence Dow Jones Newswires. Ils tablaient sur une baisse de 1% du bénéfice net et une hausse de 6% de l’Ebit.

“Nous sommes bien placés dans l’environnement du marché et sommes confiants dans notre capacité à atteindre notre objectif d’un bénéfice net de l’ordre de 850 millions d’euros sur l’année”, a déclaré le patron du groupe Ulrich Wallin, cité dans le communiqué. Le réassureur a fixé cet objectif en début d’année, à condition que les catastrophes naturelles ne provoquent pas d’excès de charges trop importants, et que les marchés financiers ne se dégradent pas outre mesure.

Un troisième trimestre mouvementé en cat nat

Le groupe respecte depuis sa trajectoire malgré un environnement qu’il qualifie de “difficile”. Il doit en effet, comme ses concurrents, composer avec des taux d’intérêt très bas qui l’empêchent de faire fructifier les primes versées par les clients, ce qui constitue la base du modèle des assureurs et réassureurs.

Après un premier semestre limité en catastrophes naturelles, le troisième trimestre a été plus mouvementé. L’aviation a particulièrement pesé sur le groupe, avec le crash d’un avions de Malaysia Airlines au-dessus de l’Ukraine, et la reprise du conflit en Lybie, qui a endommagé durablement l’aéroport de Tripoli. Mais sur les neuf mois écoulés, les dépenses pour catastrophes majeures du groupe se montent à 242,2 millions d’euros, bien en dessous des 446,7 millions prévus pour maintenir ses objectifs.

Dans le détail, l’activité de réassurance non-vie de Hannover Re a enregistré une forte hausse (+27,5%) de son bénéfice opérationnel au troisième trimestre. La ratio combiné, rapport entre le coût des sinistres et les primes encaissées par un assureur, s’est lui réduit à 95,8% contre 96,3% un an plus tôt. Plus ce ratio s’éloigne des 100%, plus la société est rentable.

Quant à l’activité de réassurance vie et santé, sa performance opérationnelle s’est envolée (Ebit +134%), notamment grâce au potentiel des pays émergents.