Résultats T2 : Bénéfice net en fort recul pour Munich Re

Logo de Munich Re

Le bénéfice net de Munich Re plonge à cause des catastrophes naturelles survenues au deuxième trimestre 2013. Il s’établit à 529M d’euros.

Avec les catastrophes naturelles survenues au deuxième trimestre 2013, le premier réassureur mondial, Munich Re, a annoncé un bénéfice net en fort recul. Pour autant, l’Allemand confirme ses objectifs pour 2013.

D’avril à juin, le groupe a réalisé un bénéfice net, en baisse de 34,5% à 529M d’euros. Ce résultat est inférieur aux attentes du consensus d’analystes interrogés par DowJones Newswires qui tablait sur un bénéfice net de 584M d’euros. Le groupe a également vu son résultat opérationnel reculer de 46% à 594M d’euros. A l’inverse, ses entrées de primes brutes ont légèrement progressé, de 1,6%, à 12,81Mds d’euros.

A la différence du premier trimestre 2013, le deuxième trimestre a été pénalisé de façon significative par des dommages importants”, a souligné Nikolaus von Bomhard, patron de Munich Re, cité dans un communiqué. Le groupe a notamment fait état d’une charge exceptionnelle de 230M d’euros liée aux inondations qui ont frappé l’Allemagne et l’Europe centrale en juin.

“L’environnement de marché reste difficile, en raison des faibles taux d’intérêt”, a ajouté M. von Bomhard, soulignant toutefois qu’au regard de ce contexte difficile, le premier semestre avait été “très satisfaisant” pour Munich Re. Le groupe a confirmé ses objectifs pour l’ensemble de 2013. Il table toujours sur un bénéfice net de 3Mds d’euros et s’attend à un volume d’entrées de primes brutes compris entre 50 et 52Mds d’euros.

Francfort, 06 août 2013 (AFP)