Résultats : Hausse du bénéfice net pour Munich Re en 2013

Le premier réassureur mondial, l’allemand Munich Re, a annoncé mardi avoir dépassé ses objectifs pour 2013, ce qui lui a permis de relever son dividende au titre de cet exercice.

Sur l’année écoulée, le groupe bavarois a réalisé un bénéfice net de 3,3Mds d’euros, contre 3,2Mds d’euros en 2012, malgré un bénéfice opérationnel en recul de 17% à 4,4Mds d’euros et une baisse de 1,7% de ses entrées de primes brutes, à 51,1Mds d’euros.

“Nous avons clairement surpassé notre objectif d’atteindre un bénéfice net de 3Mds d’euros”, s’est félicité Jörg Schneider, directeur financier du groupe, cité dans un communiqué.

Quant à ses entrées de primes brutes, Munich Re, qui s’attendait à un chiffre d’affaires compris entre 50 et 52Mds d’euros, est resté dans les clous de ses prévisions. Fort de ces résultats, le réassureur a proposé le versement d’un dividende relevé à 7,25 euros par action à ses actionnaires au titre de 2013, contre 7 euros en 2012.

En 2013, Munich Re a profité comme l’année précédente de la forte diminution de ses coûts liés aux catastrophes naturelles et d’une baisse de sa facture fiscale, à la faveur d’une révision de ses impôts dus au titre de l’exercice précédent.

A l’inverse, les recettes tirées de ses investissements ont reculé à 7,7Mds d’euros contre 8,4Mds d’euros l’année précédente, soit une baisse de plus de 8% liée à l’environnement de taux bas persistant sur les marchés, précise le groupe.

Au quatrième trimestre, son bénéfice net a progressé à 1,2Md d’euros, multiplié par plus de deux par rapport aux 500M dégagés l’année précédente, et nettement mieux que les attentes du consensus d’analystes compilé par Dow Jones Newswires.

Sur cette période, son bénéfice opérationnel a reculé de 19% à 1,3Md d’euros, tandis que ses entrées de primes brutes ont reculé de 3,1% à 12,5Mds.