Résultats 2020 T1 : Swiss Re dans le rouge

Le siège de Swiss Re
Le siège de Swiss Re

Le réassureur suisse Swiss Re a essuyé une perte de 225 millions de dollars (207 millions d’euros) au premier trimestre sous le poids des réserves constituées en prévision des demandes de dédommagements pour les événements annulés à cause de la pandémie.

Le groupe suisse a dû mettre de côté 476 millions de dollars pour les demandes de dédommagements à venir pour les événements annulés ou reportés que devront couvrir ses divisions de réassurance dommages et de solutions aux entreprises, a-t-il indiqué dans un communiqué. Les secousses sur les marchés se sont également traduites par une perte de 300 millions de dollars sur ses résultats d’investissement, a ajouté le groupe qui fait office d’assureur pour les assureurs.

Les résultats du premier trimestre ont de surcroît été réduits par une charge liée à la chute du cours de l’action de l’assureur britannique Phoenix Group, à qui Swiss Re a convenu de vendre sa filiale ReAssure, en partie par le biais d’un paiement en actions. La transaction, sujette à approbation des autorités de la concurrence, devrait être finalisée mi-2020.

En excluant les effets de la pandémie de Covid-19, le bénéfice net pour le trimestre avoisine 158 millions de dollars, a précisé Swiss Re. Au premier trimestre l’an passé, il s’était élevé à 429 millions de dollars. Dans sa division de réassurance dommages, les pertes liées à la couverture des grosses catastrophes naturelles ont été un plus marquées que prévu, se chiffrant à 397 millions de dollars, a détaillé Swiss Re, compte tenu de sa forte présence en Australie, où les tempêtes de grêles et les inondations se sont ajoutées aux incendies qui ont ravagé le pays.

En avril, lors de renouvellement de contrats, les volumes de primes se sont inscrits en hausse de 4% tandis que les prix dans l’assurance dommages ont augmenté de 8%, a précisé Swiss Re.

Que pensez-vous du sujet ?