Résultats 2019 T3 : Munich Re relève ses objectifs annuels

Le géant allemand de la réassurance Munich Re a relevé jeudi ses prévisions annuelles après avoir presque doublé sur un an son résultat net pour le troisième trimestre, en dépit d’importantes catastrophes naturelles.

De juillet à septembre, le munichois a engrangé un résultat net part du groupe de 884 millions d’euros, contre 505 millions d’euros un an plus tôt.

Il s’attend désormais à un résultat annuel “supérieur à 2,5 milliards” d’euros sur l’année, contre 2,5 milliards auparavant, et des recettes brutes “supérieures à 49 milliards euros“, après les avoir prévues à ce niveau.

Dans le détail, il a relevé ses prévisions pour la branche réassurance mais les a simplement maintenues pour sa branche qui coiffe l’assurance primaire et la couverture vie et santé.
Le résultat d’exploitation du trimestre écoulé s’affiche lui en léger recul sur un an, à 980 millions d’euros (-6%).

Le réassureur a en effet dû dépenser 981 millions d’euros au titre de sinistres supérieurs à 10 millions d’euros, contre 599 millions à trimestre comparable l’an dernier.

Les frais se sont notamment élevés à 360 millions d’euros pour l’ouragan Dorian qui a ravagé le nord des Bahamas début septembre et à 380 millions d’euros pour le typhon Faxai, qui a dévasté la région de Tokyo à la même période, a détaillé le groupe dont le rôle est d’épauler les assureurs.

Les remboursements devraient être encore plus lourds pour le typhon Hagibis, survenu en octobre au Japon, et n’apparaîtront que dans les compte du quatrième trimestre en cours.

Dans l’assurance primaire, la marque Ergo a dégagé un bénéfice opérationnel en baisse, à 119 millions d’euros sur le trimestre, malgré une amélioration dans la branche dommages.

Pour le groupe, les rentrées de primes ont totalisé 13,7 milliards d’euros, soit une hausse de 7,4% sur un an grâce à la branche réassurance.