Résultats 2019 T3 : CNP Assurances porté par l’épargne et la retraite

Le groupe CNP Assurances a fait état le 15 novembre d’une hausse de son bénéfice net sur les neuf premiers mois de l’année, de 3,4% sur un an, portée entre autres par la bonne tenue de ses activités d’épargne et de retraite.

Entre janvier et fin septembre, le groupe a dégagé un bénéfice net de 987 millions d’euros, contre 955 millions d’euros sur la même période en 2018, a précisé l’entreprise dans un communiqué.

Le chiffre d’affaires est quant à lui ressorti en hausse de plus de 5%, à presque 26 milliards d’euros, dans un contexte pourtant très pénalisant de taux très bas, voire désormais négatifs.

L’évolution du modèle d’affaires en France et en Europe, qui atténue la sensibilité de l’entreprise à la baisse des taux, porte ses fruits“, s’est félicité Antoine Lissowski, le directeur général, cité dans le communiqué.

Pour ce faire, le groupe explique avoir notamment donné la part belle aux unités de compte, ces placements dont le capital n’est pas garanti car investi sur des supports présentant un risque de perte mais qui se révèlent potentiellement plus rémunérateurs.

Dans le détail, l’assureur a profité de la dynamique porteuse de ses activités d’épargne et de retraite, notamment en France, où l’activité d’épargne haut de gamme et de La Banque Postale se sont particulièrement bien comportés. L’épargne et la retraite ont aussi connu une forte progression au Brésil, où CNP Assurances a trouvé fin septembre un accord avec son partenaire local Caixa Seguridade pour continuer à distribuer ses produits de manière exclusive.

Dans ses autres divisions, l’assureur a également été soutenu par ses activité en assurance emprunteur, notamment en Amérique Latine.

Les recettes ont toutefois chuté en prévoyance et en santé. En France, l’activité dans ce secteur est notamment ressortie en baisse de 12% “sous l’effet d’une poursuite de la discipline de souscription“, a précisé le groupe, ce qui revient à dire qu’il a préféré faire moins d’affaires mais de meilleure qualité.

En ce qui concerne ses nouvelles affaires, le taux de marge a légèrement diminué, passant de 30,1% fin 2018 à 29,1%, mais reste à un “niveau élevé”, assure CNP Assurances.