Résultats 2017 T2 : Aegon retrouve des couleurs

L’assureur néerlandais Aegon a publié un bénéfice net au deuxième trimestre 2017 à 529 millions d’euros, poussé par les réductions des coûts aux Etats-Unis, et a annoncé une injection d’un milliard d’euros de capitaux dans son unité aux Pays-Bas.

Aegon a engrangé un chiffre d’affaires de 535 millions d’euros, en hausse de 23% en glissement annuel, relevé par une augmentation des sinistres et des revenus d’honoraires dans un marché des actions favorable, a indiqué le groupe dans un communiqué. Le retour sur fonds propres (ROE) a bondi de 160 points de base pour atteindre 8,4%, et le ratio de solvabilité II a augmenté de 28 points et s’établit à 185%.

« Nous avons annoncé une séries de mesures qui augmentent considérablement notre ratio de solvabilité, dont une injection de capital de 1 milliard d’euros dans l’unité néerlandaise d’Aegon », a déclaré Alex Wynaendts, directeur exécutif du groupe, cité dans le communiqué. Par ailleurs, le groupe « a décidé de vendre Aegon Ireland plc à AGER Bermuda Holding Ltd. », « une transaction qui optimisera davantage encore le portefeuille d’activités d’Aegon et dopera sa flexibilité financière. »

L’an dernier à la même période, l’assureur avait publié une perte nette de 385 millions d’euros, principalement en raison d’une perte comptable de 628 millions d’euros sur la cession des comptes viagers au Royaume-Uni. Aegon avait ensuite annoncé en décembre son intention de doubler la réduction totale de ses coûts aux Etats-Unis de 150 millions de dollars à 300 millions de dollars d’ici 2018.

Le groupe souhaite atteindre un retour sur fonds propres (ROE) de 10% d’ici 2018 « par un programme global de réduction des coûts de 350 millions d’euros d’ici 2018 et par un retour de 2,1 milliards d’euros de capital aux actionnaires dans la période 2016-2018 ».