Résultats 2017 S1 : Hausse du résultat opérationnel pour Groupama

INFOGRAPHIES – Groupama affiche des indicateurs au vert pour le premier semestre 2017. Chiffre d’affaires, résultat opérationnel et résultat net sont en hausse.

Sur les six premiers mois de l’année, l’activité de Groupama s’est élevée à 9,2Mds d’euros, en hausse de 1,6%, portée notamment par le développement de l’activité en unités de comptes et l’assurance de personnes collective. Les chiffres d’affaires en prévoyance et en santé collective augmentent respectivement de 5% et 4,3%.

En vie, l’activité recule en raison d’une baisse sur le fonds euros non compensée par les unités de compte qui grimpe de 1,4% et représente désormais 25% des encours de l’assureur mutualiste (21,8% au 30 juin 2016).

En dommages, le chiffre d’affaires grimpe de 2% pour s’établir à 5.234M d’euros. Tous les segments concourent à la croissance. Le ratio combiné (-0,2 point) se maintient sous la barre des 100% à 99,7%, « en dépit d’une sinistralité climatique élevée », précise un communiqué.

Le résultat opérationnel bondit de 39% pour s’établir à 154M d’euros. Il est toutefois en baisse sur la branche biens et responsabilités (29M d’euros, contre 72M d’euros en juin 2016). Là encore, ce sont les assurances de personnes (+66M d’euros sur un an) qui portent en partie la croissance.

A la faveur d’éléments non-récurrents, le résultat net du groupe est multiplié par 3 à 286M d’euros. Il intègre en effet « les plus-values réalisées pour 105 millions d’euros provenant en partie de la cession de la quote-part de sa détention dans OTP Bank, le groupe a également intégré dans ses comptes semestriels 2017 le résultat net des activités cédées pour 127 millions d’euros, dont notamment la cession de sa participation dans Icade ».

Enfin, le groupe améliore sa solidité financière. Les capitaux propres atteignent 8,8Mds d’euros et le ratio de Solvabilité 2 grimpe de 37 points par rapport à décembre 2016 à 326%. « Nous récoltons avec satisfaction le fruit de nos efforts structurels qui se traduisent dans des ratios de solvabilité en très forte progression et par le relèvement de notre rating en catégorie A. Ce premier semestre enregistre par ailleurs de significatives plus-values financières, résultat d’une gestion dynamique de nos portefeuilles d’actifs », souligne Thierry Martel, directeur général de Groupama SA.