Résultats 2015 : les Chiffres de Zurich plombés par l’explosion de Tianjin

L’assureur suisse Zurich Insurance a publié jeudi des chiffres en forte baisse pour 2015, plombés par les coûts liés aux explosions dans le port chinois de Tianjin ainsi qu’aux ouragans au Royaume-Uni et en Irlande, mais a néanmoins maintenu son dividende.

Zurich Insurance s’est par ailleurs montré prudent sur ses objectifs, expliquant qu’il sera difficile de passer la barre de 12 à 14% qu’il visait pour 2016 concernant le rendement sur le capital du bénéfice d’exploitation après impôts. Le groupe s’est toutefois dit en bonne voie pour atteindre ses autres objectifs.

Pour l’exercice écoulé, son bénéfice net s’est contracté de 53% par rapport à l’année précédente, à 1,8 milliard de dollars (1,6 milliard d’euros), a indiqué le groupe suisse dans un communiqué. Le ratio combiné dans l’assurance dommages, un indicateur de la performance des assureurs, a quant à lui atteint 103,6%, soit un seuil au-delà duquel les coûts des sinistres à couvrir sont plus élevés que les primes encaissées.

Les analystes interrogés par l’agence suisse AWP l’attendaient en moyenne à 100,3% et tablaient sur un bénéfice de 2 milliards de dollars. Les assureurs se situent en terrain déficitaire lorsque ce ratio, qui compare les frais de gestion et les coûts des sinistres aux primes encaissées, est supérieur à 100.

Zurich Insurance a précisé que des mesures avaient été mises en place pour redresser la rentabilité. Sa division d’assurance a vu son bénéfice d’exploitation chuter de 71% à face aux explosions dans le port chinois de Tianjin et les coûts des ouragans Desmond, Eva and Frank, qui avait engendré de fortes pluies et inondations au Royaume-Uni et en Irlande.

En janvier, le groupe avait émis un avertissement sur ses résultats du quatrième trimestre, expliquant que les coûts de ces ouragans allaient peser sur sa performance. L’assureur a toutefois maintenu son dividende inchangé à 17 francs suisses par action.