Résultats 2010 : Hausse de 4% du chiffre d’affaires pour Covéa

La société de groupe d’assurance mutuelle (Sgam) Covéa, qui réunit les assureurs mutualistes GMF, Maaf et MMA, a enregistré en 2010 une hausse de 4% de son chiffre d’affaires, à 13,5Mds d’euros, ainsi que de nouveaux gains de parts de marché en automobile et en habitation.

Depuis la première année pleine de l’union entre Maaf, MMA et GMF, en 2006, Covéa a systématiquement connu une progression de ses parts de marché en automobile et en habitation. En 2010, l’ensemble a connu une hausse de 1,7% de son portefeuille d’assurés auto (+150.000 véhicules), sur un marché dont la croissance est estimée à 1%, selon un communiqué publié lundi à l’occasion des vœux de Covéa.

4,4Mds d’euros de collecte en assurance-vie

En habitation, la progression s’est montée à 1,9% (+130.000 habitations assurées), alors que le parc de logements a augmenté de 1%. Au total, Covéa a gagné près de 200.000 nouveaux sociétaires et clients, et assure désormais près de 10,6 millions de Français.

Pour le PDG de Covéa Thierry Derez, qui s’exprimait à l’occasion de ses vœux à la presse, l’année 2010 aura été « satisfaisante », grâce principalement à « une bonne progression commerciale ». La Sgam, union des trois mutualistes, a également tiré son épingle du jeu en assurance vie avec une collecte de plus de 4,4Mds d’euros, en hausse de 10%, soit mieux que le marché.

347M d’euros versés en cat’nat

Au même titre que les autres assureurs dommage, Covéa a dû faire face à plusieurs événements climatiques d’importance, principalement la tempête Xynthia, les inondations du Var et les orages de grêle dans le Doubs. Au total, plus de 100.000 dossiers ont été traités par le groupe lors des
différentes catastrophes naturelles et plus de 347M d’euros de prestations ont été versées aux assurés.

Malgré ces coûts, Covéa indique que sa marge de solvabilité couvre environ 3,5 fois les exigences réglementaires, soit l’équivalent de son niveau de fin 2009. M. Derez a confirmé que l’assurance vie et l’assurance santé restaient des « axes prioritaires ».

Covéa lorgne sur l’international

« Dans le même objectif de diversification, nous sommes attentifs aux opportunités à l’international, avec une approche prudente et pragmatique centrée sur les pays matures », a-t-il ajouté. Compte tenu de ces éléments, « notre groupe se prépare sereinement à répondre aux exigences réglementaires de Solvabilité II », a-t-il précisé.

M. Derez a formulé le vœu que l’image de l’assurance en France, « qui n’est pas exactement au firmament », « s’améliore un petit peu » à l’avenir.

Paris (France), 24 jan 2011 (AFP)