Prudential: Le prédécesseur de Tidjane Thiam approché par des actionnaires

Certains des plus gros actionnaires du numéro un britannique de l’assurance, Prudential, ont approché Mark Tucker, le prédécesseur du directeur général Tidjane Thiam, pour lui demander s’il souhaiterait le remplacer, indiquent lundi plusieurs journaux britanniques.

Selon le Financial Times, « au moins deux des quinze plus gros actionnaires » de Prudential Times ont approché M. Tucker, qui avait cédé sa place à M. Thiam en octobre, pour voir s’il souhaiterait revenir à la tête du groupe, soit comme président en remplacement de Harvey McGrath, soit comme directeur général en remplacement de M. Thiam.

Le quotidien économique indique cependant que « d’autres investisseurs ne soutiendraient pas » un tel retour, de peur que M. Tucker pousse à un démantèlement du groupe. Celui-ci n’a pas souhaité réagir. Un des tenants de son retour a indiqué au Financial Times que « M. Tucker avait été le véritable architecte du succès croissant de Prudential en Asie, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni ». « S’il pouvait se laisser encourager à revenir pour un certain temps, Thiam pourrait partir immédiatement », assurait-il.

Le Times cite pour sa part un actionnaire notant que « Tucker connaît très bien l’entreprise, particulièrement en Asie. Il s’était résigné à partir pour faire autre chose mais il doit détester ce qui est en train de se passer et pourrait être prêt à revenir pour restaurer un peu de stabilité », ajoutait-il.

Le groupe s’apprêtait à tenir son assemblée générale annuelle à Londres lundi, et à entendre les protestations de nombreux actionnaires mécontents de la manière dont a échoué le rachat d’AIA, prévu à 35,5Mds de dollars. L’échec laisse Prudential avec une facture de frais divers de 450M de livres (545M d’euros) et certains actionnaires ont laissé entendre qu’ils souhaitaient que le directeur général franco-ivoirien Tidjane Thiam tire les conséquences de cet échec en s’en allant.

Lundi matin, le groupe a annoncé avoir enregistré une hausse de 27% de ses ventes nouvelles sur les cinq premiers mois de l’année, en normes APE, à 1,355Md de livres (1,63Md d’euros), ce que des analystes comme Shore ont qualifié de « formidable ».

Londres, 7 juin 2010 (AFP)